La récolte d’osier biologique devrait se poser cette année dès fin novembre,  la proposition serait d’arriver dès le 28 novembre afin de préparer ensemble des outils nécessaires aux temps forts qui suivront.

Le calendrier bio-dynamique nous invite à débuter la récolte à cette période.

 

Les journées de récolte seront choisies

en fonction de la destination future à donner à l’osier,

et de la météo.

 

 

Après la coupe, l’osier rassemblé en gerbes, sera bottelé à l’aide de ficelles en sisal préalablement pré-coupées;

ceci toujours sur le champ à Barret sur Méouge au lieu dit Les Bussets.

 

Dès que les bottes seront tenues par 2 liens minimum,

elles seront rapatriées sur la ferme à Eourres.

 

Là, nous les entreposeront consciencieusement par variétés- 15- à l’entrée du terrain.

 

Dès la semaine suivante, et certainement pour 15 jours voire 3 semaines- maximum jusqu’au 17 décembre.
Selon l’effectif et l’assiduité de la « méditation »
l’osier sera trié par taille tous les 20cm
avant d’être proprement bottelé puis ficelé.

Puis selon tailles et variétés,les bottes seront soit plongées dans les routoirs,
bassin d’eau de minimum 20cm de haut;

soit stockées dans le hangar afin de commencer à sécher.

 

 

 

Bienvenue à tous,

prière de nous contacter si vous êtes curieux ou intéressés afin de planifier au plus tôt cette grande aventure sociale.

 

P.S. Les compétences techniques s’acquièrent, par contre la  dextérité et la patience restent des atouts non négligeables ;

pour les jours de récolte, le courage et l’endurance seront en plus de mise!

 

 

 

Hugues-mircea Paillet, novembre 2016

machine-face

Hugues-mircea à la motofaucheuse adaptée pour la récolte de l’osier.